navigation

Très au fait de l’actualité, il l’a commentée vertement ce vendredi … 21 novembre, 2009

Posté par acessible dans : actualitas montreal , ajouter un commentaire

Homme de gauche, mécène culturel, argentier de Ségolène Royal, soutien de Vincent Peillon, président des Parrains de SOS Racisme, fondateur de la maison de couture Yves-Saint-Laurent, collectionneur d’art, propriétaire du magazine Têtu& Pierre Bergé est tout cela à la fois.

(&) Dans le cas de Dijon, si j’avais été Ségolène Royal, qui ne m’a pas demandé mon avis et je le regrette, je ne serais pas venu à Dijon, parce que je pense qu’un candidat à la présidence de la République est là pour rassembler et pas pour diviser.

Il n’y a pas la justice des riches et la justice des pauvres, la justice des gens célèbres et la justice des inconnus.

Bergé a une liberté de ton, un sens de la formule, une aisance dans l’expression et l’analyse, un recul sur toute l’actualité et une manière de le communiquer tout à fait impressionnants.

Source: http://www.rue89.com/2009/11/21/royal-le-telethon-camus-pierre-berge-balance-a-parlons-net-126798
Sponsored Links : | Multim eacute dia Locations | V eacute hicules Equipement Pi egrave ces | Loisirs Jeux Jouets

Alain Juppé en quelques dates 3 avril, 2009

Posté par acessible dans : actualitas montreal , ajouter un commentaire

Alain Juppé en quelques dates – A la Une – la-Croix.com

03/04/2009 17:08 Alain Juppé en quelques dates15 août 1945 : Naissance à Mont-de-Marsan.1970-1972 : élève à l’ENA.1976 : collaborateur de Jacques Chirac, premier ministre.1993-1995 : ministre des affaires étrangères dans le gouvernement d’Édouard Balladur.1995-1997 : premier ministre de Jacques Chirac.2002-2004 : président de l’UMP.30 janvier 2004 : le tribunal de Nanterre le condamne à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs du RPR.

Le 1er décembre 2004, la cour d’appel réduit la condamnation à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.2005-2006 : professeur invité à l’École nationale d’administration publique du Québec.2006 : réélu maire de Bordeaux au premier tour (il l’avait été entre 1995 et 2004).2007 : perd sa circonscription de Gironde et démissionne du gouvernement Fillon, où il avait été nommé ministre de l’écologie et du développement durable.Copréside la commission du livre blanc sur la politique étrangère et européenne de la France.2009 : Publie chez Plon Je ne mangerai plus de cerises en hiver.

 Source: http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2369858&rubId=786

tuning |
hecatombe de nos routes |
leï birols de monsac (24) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moto club la verdiere
| kilitojes
| Carbone-M